Accueil > Pédagogie > Pour une approche didactique numérisée (...)

Pour une approche didactique numérisée dans la formation paramédicale

Le mardi du 20 juin 2017 de 11h à 12h heures françaises, une web-conférence est diffusée dans la toile dont la thématique didactique s’intitule : « Comment le numérique peut-il faire évoluer vos programmes de formation en santé ». Cette web-conférence s’organise sous l’égide de la SimForHealth France. Elle concerne tous les professionnels de la santé : les médicaux, les paramédicaux et les pharmaciens. Sa vocation première s’articule autour de la qualité scientifique et pédagogique ainsi que didactique des programmes à enseigner. Cette dernière octroie toutes les latitudes scientifiques en terme de Savoir surtout le savoir-faire, c’est-à-dire accroître une attitude praticienne de l’apprenant médical ou paramédical, par l’accès [pour le moment gratuit] aux cas cliniques virtuels. L’accès à cette forme d’apprentissage s’opère sous l’assistance et l’aval d’app.medicativ.com qui s’annonce être un outil-auteur de formation. Cet outil en question permet la mise en œuvre de la stratégie promotrice de l’interactivité interprofessionnelle qui ne donne plus à prouver sa nécessité spatio-temporelle et qui le rend efficacement aux patients réels ultérieurement. Nous suggérons aux instituts de formation paramédicale d’Algérie équipés de processus numériques d’opter pour cette démarche fortement didactique, car elle concilie en termes d’efficacité et d’efficience la théorie et la pratique. L’apprenant à partir du virtuel intériorisé, se dissipe en lui toute appréhension quant à la prise en charge réelle d’un cas clinique. A titre illustratif et pour montrer la dimension pédagogique et didactique de cette approche numérisée, tout une liste de questions à poser aux malades est établie contenant celles qui sont pertinentes pour accéder au vrai diagnostic et celles qui ne le sont pas. Cette manière de procéder développe la capacité intellectuelle de discernement de l’apprenant et écarte toute tendance vers l’automatisme. L’apprenant réfléchit et réalise sa pratique selon les protocoles contextualisés et validés. Pour pallier à toute insuffisance inhérente à la réalité du terrain, cette méthode demeure une alternative louable pour maintenir le cap vers la qualité et la sécurité des soins prodigués aux patients. Le site de cette institution reste ouvert et à l’écoute des professionnels de la santé (formateurs – praticiens médicaux et paramédicaux). Il n’en demeure que la prise d’initiative ciblant la qualité grandissante de la formation paramédicale en Algérie.


Par : Ahmed MEBARKI


Ex-Sous-directeur des activités paramédicales.
Doctorant en langue et littératures francophones.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.