Accueil > Pédagogie > Zoom sur une formation

Zoom sur une formation

Depuis la promulgation du décret exécutif n° 11/121 du 20 Mars 2011. La formation paramédicale a balancé du système classique vers le système Licence Master Doctorat (LMD) qui confère de ce fait aux diplômés un statut d’universitaires.
Cette érection a été précédée un mois au préalable du décret exécutif n° 11-92 du 24 février 2011 ; qui à son tour érige les écoles de formation paramédicale en instituts nationaux de formation supérieure paramédicale et le décret exécutif n° 11-94 de la même date érige trois écoles de formation paramédicales en instituts nationaux de formation supérieure de sages-femmes dont la formation de cinq année est sanctionnée en fin de cursus par un master à cursus intégré de licence (MCIL)
-  INFSSF de Tizi-Ouzou ;
-  INFSSF d’Annaba ;
-  INFSSF de Tlemcen.
Les INFSPM au nombre de vingt-cinq couvrant ainsi l’ensemble du territoire national, Procèdent et réalisent en outre les actions de formations continues, de perfectionnement et de promotion des personnels exerçant au niveau des établissements de santé ainsi que les professionnels de la santé exerçant sous la tutelle des autres ministères.
La mission principale des instituts supérieurs étant la formation initiale des bacheliers cette formation est du domaine de la science de la vie et de la nature (SNV) avec un professeur de rang magistral à la tête du domaine, celle-ci est structurée en quatre filières :
-  Filière soins ;
-  Filière rééducation, réadaptation ;
-  Filière médicotechnique ;
-  Filière médico-sociale.
Capitalisant au total dix-sept licences de chacune de ces licences jaillit un certain nombre de spécialités, nous retrouvons pour la filière soins seize spécialités, neuf pour la filière rééducation-réadaptation, cinq pour la médicotechnique et enfin deux pour la filière médico-sociale.
En parallèle de la formation initiale les instituts de formation supérieure forment également des cadres paramédicaux :
-  Cadres gestionnaires ;
- Cadres formateurs pour la formation pratique seulement, car la formation théorique s’effectue dans des pôles d’excellences.
Le travail académique des instituts supérieurs au nombre de vingt-cinq et des instituts de formation paramédicale au nombre de cinq, auxquels s’ajoute une école de formation paramédicale. Ce travail est assuré par l’institut national pédagogique de la formation paramédicale qui exerce une tutelle pédagogique sur l’ensemble des instituts de formation.
Ce dernier créé par décret exécutif n° 96-148 du 27 avril 1996 placé sous la tutelle du Ministère de la santé de la population et de la réforme hospitalière dont les missions sont :
- mise en œuvre de la politique de la formation paramédicale arrêtée par le Ministre chargé de la Santé ;
- mise à la disposition des établissements de formation paramédicale tous supports et méthodes en vue de l’amélioration de la formation ;
- conception, élaboration, évaluation et proposition de programmes de formation paramédicale ;
- organisation et contrôle des examens et concours pour l’accès aux établissements de formation paramédicale et l’obtention des diplômes ;
- suivi et évaluation la qualité de la formation dispensée ;
- initiation et de développement de la recherche en pédagogie pour l’enseignement des techniques paramédicales ;
- participation à la formation et à l’encadrement des personnels enseignants, d’encadrement pédagogique et de contrôle pédagogique ;
- contribution à toute action de perfectionnement et de formation continue des personnels enseignants des établissements de formation paramédicale ;
- entreprise de toute étude en rapport avec ses missions.


Par : Mr ELBIR


Chef de Département
Documentation et Recherche.
INPFP

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.